Gâteau magique au chocolat – Avantages – n° 326 – Novembre 2015



Gateau magique au chocolat

Imprimer la recette


Préparation : 30 min – Cuisson : 1 heure – Temps de repos : 1 nuit – 10 personnes


4 œufs – 125 g de sucre – 1 fève tonka (ou 1 gousse de vanille) – 125 g de beurre (+ 1 noix pour le moule) – 125 g de farine (+ 1 cuillère à soupe pour le moule) – 2 cuillères à soupe de cacao en poudre (+ 2 cuillères à soupe pour le décor) – 50 cl de lait (entier ou demi-écrémé)


Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes. Fouettez les jaunes avec le sucre. Râpez environ 1/3 de la fève tonka et incorporez-la (ou remplacez-la par les graines de la gousse de vanille). Faites fondre le beurre coupé en morceaux dans un bol au four à micro-ondes et ajoutez-le à la préparation avec 1 cuillère à soupe d’eau.

Ajoutez ensuite la farine et le cacao tamisés. Mélangez bien, puis versez très progressivement le lait à peine tiédi : vous obtenez une texture de pâte à crêpe.

Battez les blancs d’œuf en neige bien ferme avec 1 pincée de sel. Préchauffez le four à 160°c (th. 5-6).

Incorporez délicatement les blancs en neige dans la pâte sans trop les casser : des petits morceaux doivent flotter en surface.

Versez la pâte dans un moule beurré et fariné (diamètre 24 cm ou de 20 cm de côté). Enfournez 1 heure. Laissez ensuite refroidir et placez une nuit au frais. Saupoudrez de cacao tamisé avant de déguster.


Info sur le gâteau magique :

Avant cuisson, ce gâteau composé d’ingrédients simples présente une texture très liquide. C’est pendant la cuisson, longue et à température moyenne, puis pendant la phase importe de repos au frais que la magie opère.

Le gâteau se sépare alors en 3 étages à la texture bien distincte : une couche flan, une couche crémeuse au centre, puis une couche génoise légère sur le dessus.

Le résultat loin du classique fondant au chocolat (plus gras et plus sucré) s’apparente à un entremets pas très chocolaté, proche du flan ou du clafoutis.

Pour plus de croquant, on peut également le saupoudrer d’éclats d’amandes torréfiées ou de pralin.


Extrait du livre « Desserts faciles et bluffants » – Hervé Palmieri – Editions Solar

desserts faciles et bluffants

Le blog : hervecuisine.com


  Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe


Publicités

Beignets aux pommes – Extrait du livre « Bocaux, confitures, conserves… la bible des recettes du potager »



beignetsauxpommes

Imprimer la recette


Préparation : 20 min – Repos : 30 min – Cuisson : 30 min – 4 personnes


250 g de farine – 2 œufs – 3 cuillères à soupe d’huile d’olive – 25 cl de lait – 5 cl de calvados – 10 g de cannelle en poudre – Huile à frire – 4 pommes boskoop – 30 g de sucre glace – sel


Placez la farine en puits dans un récipient. Cassez les œufs en entier et disposez-les au centre avec une pincée de sel et l’huile. Mélangez au fouet en incorporant la farine progressivement, puis en ajoutant le lait petit à petit. Le mélange doit être homogène et sans grumeaux.

Parfumez avec le calvados et la cannelle, et laissez reposer pendant 30 minutes.

Faites chauffer l’huile. Pendant ce temps, pelez les pommes, ôtez les pépins. Coupez-les en morceaux. Quand l’huile semble bien chaude, trempez les morceaux de pommes dans la pâte et plongez-les lentement dans la friteuse. Laissez-les dorer. Puis, retournez-les pour dorer l’autre face. Egouttez-les et déposez-les sur du papier absorbant.

Saupoudrez-les de cannelle et de sucre glace. Servez chaud ou tiède.


Mes conseils :

C’est le goûter parfait pour un après-midi maussade. Les enfants et les adultes se retrouvent pour préparer les beignets et les déguster ! C’était comme cela chez ma grand-mère. J’aime également les déguster froids. On pense souvent aux crêpes, mais les beignets…

Si des grumeaux apparaissent dans la pâte. Mixer la pâte au Blender.

Penser à arroser les pommes de jus de citron afin qu’elles ne noircissent pas une fois coupées.

 

Mes variantes :

Je ne mets pas de cannelle, ni de calvados.
Je saupoudre les beignets seulement avec du sucre en poudre semoule.
J’utilise de l’huile isio4 dans la pâte et pour la friture.

J’adore également les beignets de banane ! On peut varier ainsi les deux sortes de beignets.


Merci à Brigitte et Guy de m’avoir offert ce très joli livre de recettes de cuisine

LIVRELABIBLEDESRECETTESDUPOTAGER

Recette extrait du livre de 425 recettes
« Bocaux, confitures, conserves… La bible des recettes du potager »
Editions ESI

Voir sur le site Furet du Nord


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe


L’éclair chocolat de Christophe Adam – Extrait de son livre « Eclairs ! »



ECLAIRAUCHOCOLATCHRISTOPHEADAM

Imprimer la recette


Pour 10 éclairs – Préparation 40 min (la veille) – 1 heure (le lendemain) – Cuisson : 40 min


Pour 500 g de pâte à choux :
16 cl d’eau – 3 g de sucre – 70 g de beurre en petits morceaux – 3 g de fleur de sel – 15 g de poudre de lait – 90 g de farine de type 55 – 3 œufs entiers (160 g)

Pour 250 g de glaçage au chocolat :
4 g de gélatine (2 feuilles de 2 g ou 4 feuilles de 1 g) – 102 g de sucre cristal – 37 g de poudre de cacao – 3,7 cl d’eau – 70 g de crème liquide

Pour 500 g de crémeux au chocolat amer :
125 g de chocolat noir à 70 % de cacao (de préférence du chocolat de couverture) – 160 g de lait – 160 g de crème liquide – 2 jaunes d’œuf – 15 g de sucre cristal


Préparation du glaçage au chocolat

Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant 20 min.

Pendant ce temps préparez un sirop en faisant bouillir le suce et le cacao avec l’eau. Retirez du feu.

Faites bouillir la crème, ajoutez le sirop et la gélatine égouttée et essorée.

Mixez le tout pour obtenir un mélange très homogène, versez-le dans un récipient à fermeture hermétique et conservez-le 12 heures au réfrigérateur avant l’utilisation.


Préparation du crémeux au chocolat amer

Hacher le chocolat. Réservez-le dans un saladier.

Mélangez le lait et la crème dans une casserole et portez-les à ébullition. Retirez du feu. Fouettez les jaunes d’œuf et le sucre, puis versez dessus le liquide chaud sans cesser de fouetter.

Faites cuire sur feux doux en remuant avec une spatule jusqu’à ce que le mélange nappe celle-ci. Versez immédiatement la crème dans un récipient, puis versez-la petit à petit sur le chocolat haché en mélangeant. Mixez pour obtenir un mélange homogène, puis gardez le crémeux au réfrigérateur au moins 6 heures avant utilisation, dans un récipient hermétiquement fermé.


Préparation de la pâte à choux

Préchauffez le four à 180°c (th. 6). Préparez une plaque à pâtisserie.

Dans une casserole, réunissez l’eau, le sucre, le beurre et la fleur de sel. Portez à ébullition.

Ajoutez la poudre de lait, puis faites bouillir de nouveau. Retirez du feu.

Ajoutez la farine petit à petit en fouettant bien afin d’éviter la formation de grumeaux. Quand toute la farine est incorporée, remettez la casserole sur le feu doux en la remuant à l’aide d’une spatule pendant 5 min afin de « dessécher » la pâte, c’est-à-dire la rendre homogène, sans excès d’humidité.

Quand la pâte forme une boule compacte, recueillez-la dans un récipient et ajoutez les œufs un par un en mélangeant énergiquement avec la spatule.


Cuisson des éclairs

Introduisez la pâte dans une poche à douille. Sur une plaque à pâtisserie ou un tapis sillonné, dressez la pâte en boudins parallèles en les espaçant légèrement (les éclairs vont gonfler à la cuisson).

Les éclairs individuels doivent être pochés en boudins de 13 cm de longueur et 2,5 cm de largeur.

Faites cuire au four 40 minutes.

Laissez refroidir les éclairs sur une grille avant de les garnir.


Montage et finition

A l’aide d’une douille, percez le dessous des éclairs en plusieurs endroits.

A l’aide d’une poche à douille, garnissez généreusement les éclairs de crémeux au chocolat amer par les ouvertures.

Faites fondre le glaçage à 30°c.

Mixez le glaçage pour l’homogénéiser.

Trempez-y le dessus des éclairs.

Retirez le surplus de glaçage avec le doigt.


LIVREECLAIRSCHRISTOPHEADAM

Recette extrait du livre de recettes de Christophe Adam – Eclairs ! – Editions de La Martinière

Voir le site de l’Eclair de génie où vous pouvez acheter ce livre et d’autres !!!

Mon avis :
C’est la bible des éclairs. Toutes les étapes sont bien décrites avec photos détaillées. Vous trouverez les éclairs classiques, mais des éclairs sucrés surprenants et des éclairs salés. Vous êtes un ou une inconditionnel(le) d’éclairs, achetez vite ce livre et aux fourneaux !!!


LOGOLECLAIRDEGENIE

WP_20150820_15_25_56_ProWP_20150820_15_25_43_Pro

Pour les parisiens chanceux, rendez-vous aux boutiques L’éclair de génie
Je me suis rendue cette semaine à celle de Lafayette gourmet. Super accueil et envie de tout acheter !
Je me suis procurée le livre dont je vous parle aujourd’hui et j’ai eu envie de vous en faire profiter.
J’ai acheté et dégusté à la maison l’éclair au chocolat (mon dessert préféré !) et l’éclair fraisier (fraise et pistache).
Un régal ! Un vrai péché de gourmandise !

Voir le site de l’Eclair de génie


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe