Gâteau magique au chocolat – Avantages – n° 326 – Novembre 2015



Gateau magique au chocolat

Imprimer la recette


Préparation : 30 min – Cuisson : 1 heure – Temps de repos : 1 nuit – 10 personnes


4 œufs – 125 g de sucre – 1 fève tonka (ou 1 gousse de vanille) – 125 g de beurre (+ 1 noix pour le moule) – 125 g de farine (+ 1 cuillère à soupe pour le moule) – 2 cuillères à soupe de cacao en poudre (+ 2 cuillères à soupe pour le décor) – 50 cl de lait (entier ou demi-écrémé)


Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes. Fouettez les jaunes avec le sucre. Râpez environ 1/3 de la fève tonka et incorporez-la (ou remplacez-la par les graines de la gousse de vanille). Faites fondre le beurre coupé en morceaux dans un bol au four à micro-ondes et ajoutez-le à la préparation avec 1 cuillère à soupe d’eau.

Ajoutez ensuite la farine et le cacao tamisés. Mélangez bien, puis versez très progressivement le lait à peine tiédi : vous obtenez une texture de pâte à crêpe.

Battez les blancs d’œuf en neige bien ferme avec 1 pincée de sel. Préchauffez le four à 160°c (th. 5-6).

Incorporez délicatement les blancs en neige dans la pâte sans trop les casser : des petits morceaux doivent flotter en surface.

Versez la pâte dans un moule beurré et fariné (diamètre 24 cm ou de 20 cm de côté). Enfournez 1 heure. Laissez ensuite refroidir et placez une nuit au frais. Saupoudrez de cacao tamisé avant de déguster.


Info sur le gâteau magique :

Avant cuisson, ce gâteau composé d’ingrédients simples présente une texture très liquide. C’est pendant la cuisson, longue et à température moyenne, puis pendant la phase importe de repos au frais que la magie opère.

Le gâteau se sépare alors en 3 étages à la texture bien distincte : une couche flan, une couche crémeuse au centre, puis une couche génoise légère sur le dessus.

Le résultat loin du classique fondant au chocolat (plus gras et plus sucré) s’apparente à un entremets pas très chocolaté, proche du flan ou du clafoutis.

Pour plus de croquant, on peut également le saupoudrer d’éclats d’amandes torréfiées ou de pralin.


Extrait du livre « Desserts faciles et bluffants » – Hervé Palmieri – Editions Solar

desserts faciles et bluffants

Le blog : hervecuisine.com


  Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe


Publicités

Gâteau invisible fruits chocolat – Blog « Mademoiselle est comme tout le monde » – Article du 5 octobre 2015



gateauinvisiblefruitschocolat

Imprimer la recette


Préparation : 20 min – Cuisson : 50 min – 6 personnes


700 g de pommes (environ 4) – 300 g de poire (environ 2) – 4 œufs – 60 g de beurre fondu – 90 g de sucre – 160 g  de farine – 160 ml de lait – 1 cuillère à soupe de cannelle – 1 bonne poignée de pépites de chocolat – quelques amandes effilées


Préchauffer le four à 180°c (th. 6).

Peler et couper les pommes et les poires en très fines tranches. Déposer-les dans un moule à manqué de 24 cm.

Mélanger au robot le sucre, les oeufs, puis le beurre fondu, la farine et enfin le lait.

Incorporer à l’aide d’une cuillère hors du robot la cannelle et les pépites de chocolat.

Verser la pâte sur les fruits et parsemer d’amandes effilées.

Cuire au four pendant 50 minutes.


Merci au blog
« Mademoiselle est comme tout le monde »
de m’avoir prêté sa recette !


Voir l’article : « Pour pâtisser facile »

MaSpatuleMouleamanque


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe


Le riz au lait à la façon de Christian Constant rencontre la Bretagne et la Lorraine



 IMG_2835

Imprimer la recette


L’inspiration de ce dessert m’est venue après mon dîner au Café Constant où je me suis régalée avec des plats simples du terroir français très bien cuisinés. Un très bon rapport qualité-prix. Une mention spéciale au service rapide, efficace et souriant. La rançon du succès, un peu d’attente. J’ai hâte d’essayer les autres restaurants de Christian Constant.


Temps de préparation : 1 heure – Temps de cuisson : 40 min – Temps d’attente : 30 min
Pour 4 personnes


Ingrédients pour les sablés bretons : 4 jaunes d’œuf – 100 g de sucre – 125 g de beurre ramolli – 125 g de farine – 2 g de fleur de sel – 1 g de levure chimique – 2 gousses de vanille – 2 citrons

Ingrédients pour le riz au lait : 125 g de riz rond – 50 + 15 cl de lait – 8 cl de crème liquide – 70 + 25 g de sucre en poudre – 2 jaunes d’œuf – 1 gousse de vanille

Ingrédients pour les mirabelles : 500 g de mirabelle – 20 g de sucre


Sablés Breton à la façon de Christophe Michalak

Penser à sortir à l’avance le beurre du réfrigérateur afin de l’utiliser avec une consistance ramollie.

Mélanger dans le bol batteur les jaunes d’œuf et le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux blanchi.

Verser la farine dans un cul de poule (saladier). Ajouter la fleur de sel, la levure chimique, les graines des gousses de vanille (fendre en deux la gousse et gratter la pour prélever les graines).

Verser l’ensemble des éléments du cul de poule dans le bol batteur et ajouter le beurre ramolli. Battre le tout.

Mettre la pâte dans une poche à douille. Déposer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson. Déposer la pâte à l’aide de la poche à douille en faisant une spirale à l’intérieur d’un emporte-pièce avec une épaisseur d’environ 1 cm. Faire l’opération encore 3 fois.

Mettre au four à 200°c pendant 15 à 20 minutes. Il faut que les sablés soient bien dorés.

Laisser refroidir les sablés. Si les sablés se sont étendus, découper les lorsqu’ils sont bien froids avec l’emporte-pièce pour une finition propre.

IMG_2802


Riz au lait à la façon de Christian Constant

Préparation de la crème anglaise

Porter 15 cl de lait à ébullition avec la gousse de vanille fendue et grattée. Éteindre au premier bouillon, couvrir et laisser infuser 15 min.

Fouetter les 2 jaunes d’œuf dans un saladier avec 25 g sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Enlever la gousse de vanille du lait et verser sur le mélange œufs-sucre en fouettant.

Remettre le tout dans la casserole et faites cuire à petit feu sans atteindre l’ébullition. Arrêter lorsque le mélange a épaissi. La crème doit napper la cuillère de bois et laisser une marque quand vous passez le doigt dessus.

Laisser refroidir la crème anglaise.

Préparation du riz

Faire chauffer 50 cl de lait avec 50 g de sucre. Ajouter le riz et porter à ébullition. Baisser le feu et faire cuire doucement pendant 30 minutes. Surveiller que le riz n’accroche pas. Laisser refroidir.

Assemblage du riz au lait

Fouetter la crème liquide avec 20 g de sucre.

Incorporer la chantilly à la crème anglaise froide.

Mélanger cette préparation avec le riz cuit.


Les mirabelles

Laver les mirabelles. Enlever les queues. Les couper en deux et enlever les noyaux.

Mettre dans une casserole avec le sucre. Il doit juste enrober les prunes.

Faire cuire à feu doux environ 10 minutes. Il faut que les prunes soient bien brillantes, légèrement cuites. Attention, de ne pas faire de la compote !

Laisser refroidir.


Montage du dessert à l’assiette

Prendre une assiette creuse.

Déposer le sablé breton.

Mettre dessus du riz au lait sans le tasser.

Terminer par les mirabelles.

Il est important que tous les ingrédients soient et restent à température ambiante.



Variantes : les mirabelles peuvent être remplacées par d’autres fruits.


Conseils : préparer tous vos ingrédients et dresser vos assiettes juste avant de servir. Comme dans les restaurants !


Astuce pour refroidir correctement la crème anglaise :
Mettre un papier film sur le crème anglaise afin qu’une vilaine peau ne forme en surface.

Astuce pour prélever les graines de vanille :
Aplatir la gousse de vanille. Fendre seulement le dessus de la gousse. Gratter la gousse en appuyant et en glissant avec le dos du couteau.


RECETTE TESTEE !

J’ai créé cette recette à l’aide des recettes trouvées sur le web :

J’ai apporté quelques modifications en cours d’exécution.

La seule difficulté rencontrée : j’ai laissé le riz cuit à part de la crème anglaise et la crème chantilly. J’aurai du faire l’assemblage dès que la crème anglaise était froide. Mon riz était compact. j’ai dû l’égrener à la fourchette après l’incorporation de la crème anglaise.

 J’ai testé également avec une compotée de figues (j’ai remplacé une partie du sucre par du miel).


Voir mon article : « Ma sélection : du matériel pour pâtisser ! »

maspatulezesteur


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe


Tomate-mozzarella gigogne – Femme actuelle n° 1597 du 4 mai 2015



TOMATEMOZZARELLAGIGOGNE

Imprimer la recette


Préparation : 25 min – Cuisson : 5 min – Attente : 3 heures – 4 personnes


2 grosses tomates rondes – 2 tomates moyennes – 2 tomates cerises – 2 boules de mozzarella de lait de vache – 6 cuillères à soupe de pesto (voir recette ci-dessous pour un pesto maison) – 1 feuille de gélatine – Quelques feuilles de basilic – Huile d’olive – Sel et poivre


Coupez les grosses tomates et les moyennes en deux. Evidez-les. Hachez la mozzarella et faites-la fondre sur feu très doux dans une petite casserole. Faites épaissir en mélangeant.

Séchez au papier absorbant l’intérieur des plus grandes demi-tomates. Etalez à l’intérieur une couche régulière de mozzarella fondue de 5 à 7 mn d’épaisseur. Rentrez les demi-tomates moyennes dans les grandes et pressez légèrement. Retirez l’excès de mozzarella avec une cuillère à café. Placez-les au réfrigérateur.

Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide. Chauffez le pesto (voir la recette ci-dessous pour un pesto maison) et ajoutez la gélatine égouttée. Laissez tiédir. Etalez une couche un peu épaisse à l’intérieur des demi-tomates et insérez les tomates-cerises coupées en deux. Salez. Réfrigérez 3 heures. Arrosez d’huile et poivrez.

Découper en deux les moitiés de tomates et décorer avec des feuilles de basilic par exemple (comme sur la photo). L’été, j’ai toujours un pot de basilic dans ma cuisine !


 PestoUnDejeunerDeSoleil

Voir la recette du pesto sur le blog « Un déjeuner de soleil »


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe


Petit bundt cake moelleux à l’orange – Blog Mon petit répertoire



bundtcakeorange

Imprimer la recette


Pour une douzaine de petits gâteaux moelleux


200 g de farine – 1 cuillère à café 1/2 de levure chimique – 1 pincée de sel – 110 g de beurre – 130 g de sucre en poudre – 250 g de ricotta – 2 œufs – zeste et jus de 2 petites oranges bio – 150 g de sucre glace


Préchauffer le four à 180°c (th. 6).

Prélever les zestes et le jus d’une orange.

Mélanger dans un saladier la farine, la levure et le sel.

Fouetter au robot le beurre ramolli et le sucre pour obtenir un mélange blanc et crémeux.

Ajouter à ce mélange la ricotta et fouettez à petite vitesse. Incorporer les œufs un à un, puis le jus et le zeste d’une orange.

Verser ce mélange liquide dans le saladier contenant les ingrédients secs (farine, levure et sel). Mélanger avec une spatule (Maryse) juste pour incorporer la farine.

Remplir aux 3/4 des petits moules beurrés, cuire pendant 20 min.

Préparer le glaçage en ajoutant progressivement le jus de la seconde orange au sucre glace jusqu’à ce que l’ensemble soit crémeux (ne pas utiliser forcément tout le jus). Et pourquoi ne pas aromatiser le jus d’orange d’une pincée de cannelle !

Faire couler le glaçage sur les petits gâteaux refroidis et démoulés et parsemer de petits morceaux de zeste d’orange.


Merci au blog Mon petit répertoire !


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe

Tarte fine à la tomate, mozzarella et moutarde – Blog de Tangerine Zest



Tartealateomatemoutardemozarrella

Imprimer la recette


Préparation : 30 min – Cuisson : 30 min


5 feuilles de pâte filo – 2 cuillères à soupe de beurre fondu (40 g de beurre environ) – 5 ou 6 tomates grappes – 1 boule de mozzarella – 1 poignée de pignons de pin – 3 cuillères à soupe de fromage type Saint-Morêt (ou équivalent) – 1 et 1/2 cuillère à soupe de moutarde – 1 cébette / oignon frais


Préchauffez votre four à 180°.

Faire fondre le beurre.

Déposez une feuille de papier cuisson sur une plaque à four. Coupez 5 feuilles de pâte filo dans la longueur. Placez une feuille de pâte à filo sur le papier cuisson et badigeonnez-la de beurre fondu à l’aide d’un pinceau de cuisine. Superposez ensuite les 9 autres feuilles en les enduisant à chaque fois de beurre.

Mélanger la moutarde et le fromage Saint-Môret. Tartinez le fond (10 feuilles badigeonnées de beurre) avec ce mélange. Sur le dessus, déposez les tomates coupées en rondelles, ainsi que l’oignon cébette émincé.

Ajoutez de petits bouts de mozzarella sur les tomates.

Parsemez de pignons de pin, salez et poivrez.

Enfournez environ 30 minutes jusqu’à ce que la tarte soit bien dorée.

Déguster chaud avec une jolie salade ou en apéritif.


On apprend : la cébette

cebette

L’oignon cébette, oignon vert ou jeune oignon (parfois oignon frais ou oignon nouveau) est un oignon à bulbe très réduit formant un fût très long. Il appartient à l’espèce Allium fistulosum, comme la ciboule.

Son nom provient directement de l’occitan ceba (oignon) dont cebeta est le diminutif (littéralement : ‘petit oignon’). Il est d’ailleurs communément appelé « cébette » (au féminin) dans les régions méridionales de France.

Cet oignon se cultive surtout autour du bassin méditerranéen et en Chine. Il a besoin d’un sol drainant et d’une exposition chaude.

Il peut être utilisé à la place de l’oignon bulbe, le blanc se consommant plutôt cru, et le vert plutôt cuit.

(extrait de Wikipédia)


On apprend : la pâte filo ou pâte phyllo

patefilo

La pâte phyllo (aussi orthographié filo), yufka en turc, est une mince pâte feuilletée utilisée dans la cuisine méditerranéenne. Son nom vient du grec phyllon qui signifie feuille. L’épaisseur peut varier de celle d’une feuille de papier à plusieurs millimètres. Dans les cuisines grecque, turque, cuisine arménienne ou balkanique, cette pâte est utilisée dans de nombreuses pâtisseries, comme les böreks (byrek dans la cuisine albanaise), ou encore les baklavas. Dans la cuisine germanique, la pâte est appelée Strudelteig, et les pâtisseries au phyllo sont appelées Strudel.

À partir d’un mélange de farine, de sel, d’eau et de matière grasse (le plus souvent de l’huile d’olive), la pâte est travaillée au rouleau ou à la main par étirage et roulage successifs jusqu’à obtenir une feuille translucide aussi mince qu’un papier de soie.

Le produit est utilisé en plusieurs feuilles superposées souvent badigeonnées de beurre ou une seule pliée en chausson selon la taille puis cuit au four.

(extrait de Wikipédia)


Merci au blog de Tangerine zest


RECETTE TESTEE !

Je réalise souvent cette recette pour l’apéritif. Le côté convivial du partage est apprécié, ainsi que la recette originale !

Vous trouverez maintenant la version modifiée (quantités, ingrédients, préparation)

IMG_2860


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe

Tatin de pêches au miel



tatindepechesaumiel

Imprimer la recette


Préparation : 30 min – Cuisson 35 min – Attente : 1 heure – Pour 6 personnes – Economique


1 kg de pêches (pêches de vigne, pêche ou nectarines jaunes) – 1/2 citron – 1 pâte feuilletée pur beurre à dérouler – 150 g de miel – 40 g de beurre demi-sel


Ebouillantez les pêches 30 secondes. Egouttez, pelez et dénoyautez-les. Coupez chacune en 4 quartiers.

Faites chauffer le miel avec le jus de citron dans une casserole jusqu’à ce qu’il caramélise légèrement. Ajoutez les quartiers de pêches. Laissez cuire 7 à 8 min sur feux doux.

Beurrez généreusement un moule à manqué. Déposez dedans les pêches chaudes, faces bombées contre le moule et laissez refroidir (1 heure).

Préchauffez le four à 200°c (th. 6). Déroulez la pâte feuilletée. Coupez-la en un rond un peu plus grand que le diamètre du moule choisi. Piquez toute la surface de la pâte à la fourchette. Déposez-la sur les pêches en faisant glisser les bords entre la paroi du moule et les pêches. Enfournez pour 25 min.

Laissez reposer 5 min hors du four, puis démoulez la Tatin. Accompagnez d’une glace à la vanille ou pour plus d’originalité d’une glace à la verveine.


Recette sélectionnée dans mon carnet de recettes


Voir la recette de la glace à la verveine sur le blog de Les mains dans la farine.


Voir l’article : « Chaque plat a son moule » – Femme actuelle – n° 1609 – 27 juillet 2015

emilehenrymouleatarte4


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe


Caviar d’aubergine – Blog de Cooking Julia



caviaraubergine

Imprimer la recette


 

Ingrédients : 2 aubergines – 1 petite gousse d’ail frais – 1 citron – Huile d’olive – Sel, poivre


Préchauffer le four à 200°.

Laver les aubergines, retirer les extrémités, les couper en deux dans la longueur. Avec la pointe d’un couteau fin, inciser la chair sans percer la peau, en formant un quadrillage. Badigeonner l’équivalent d’une cuillerée à soupe d’huile d’olive sur chaque moitié d’aubergine. Les poser sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner pour 20 à 25 minutes. Sortir la plaque du four : la chair des aubergines doit être tendre.

Peler la gousse d’ail et la mettre dans le Thermomix. Programmer 3 secondes, vitesse 5. Racler les parois du bol. Détacher de leur peau la chair des aubergines et la mettre dans le bol. Ajouter 20 grammes d’huile d’olive et le jus d’un demi-citron. Saler et poivrer. Programmer 6 secondes, vitesse 6. Racler les parois du bol. Rectifier l’assaisonnement, rajouter éventuellement un peu de jus de citron. Mixer 6 secondes, vitesse 7. Débarrasser le caviar d’aubergines dans un ramequin. Servir frais avec du pain de campagne ou des bâtonnets de légumes crus.


Remarque : La recette est réalisée au Thermomix, mais n’importe quel autre robot conviendra : le mixage n’est pas difficile car la chair des aubergines cuites est très tendre.


Merci au blog de Cooking Julia


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe

Gâteau au pamplemousse – Blogs de Cake au Citron et Atouts saveurs



gateaupamplemousse

Imprimer la recette


Préparation : 10 min – Cuisson : 30 min – Pour 6 personnes – Economique


125 g de sucre – 2 œufs – 75 g de beurre – le jus d’un pamplemousse soit environ 10 cl – 125 g de farine – 1/2 sachet de levure chimique – 100 g de mascarpone – Pour le sirop : le jus d’un pamplemousse (10 cl) et 60 g de sucre glace


Préchauffer le four th. 6 ou 180°c.

Versez dans un bol,  le sucre et les œufs et mélangez  jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Puis ajoutez le beurre fondu et le jus du pamplemousse. Mélangez.

Ajoutez ensuite la farine, la levure, le mascarpone et terminez de mélanger délicatement en soulevant bien la pâte.

Versez la pâte dans votre moule et faites cuire dans le four préchauffé toujours à 180°c de 30 à 35 min.

Sirop : pressez le pamplemousse et ajoutez le sucre glace. Mélangez.

Après cuisson, sortez le gâteau du four, attendez 5 min pour le démoulez et arrosez du jus de pamplemousse sucré.

Laissez  refroidir avant de déguster.


Merci aux blogs Cake au citron et Atouts saveurs


Vous pouvez commenter la recette et même publier vos propres photos
sur le groupe « Qui a testé ma recette ? »

Venez rejoindre le groupe et participer ! Ou juste vous régaler !

https://www.facebook.com/groups/quiatestemarecette/

bandeaufacebookgroupe